Volker Finke et les Lions Indomptables, c’est terminé!

Volker Finke et les Lions Indomptables, c’est terminé!

La nouvelle est tombée hier, vendredi 30 octobre 2015 à l’issue d’une réunion du comité exécutif de la Fécafoot tenue à l’Hôtel Mont Fébé.

En fin de contrat depuis quelques semaines, le très mitigé entraîneur allemand des Lions Indomptables, se verra éjecté de son siège avec l’arrivée du nouveau Prési de la Fécafoot, Tombi A Roko Sidiki. Ce dernier ayant souhaité son retrait, a vu ses vœux se faire valider par les membres de son comité exécutif.

À la tête de la sélection nationale depuis 2013, Finke (« Tchoukse Fonke« ), qui malgré le scepticisme des Camerounais, nous avait lep un peu d’espoir, aura eu un bilan très mitigé et une popularité sans cesse shibaante! Botté en touche par la Fécafoot aujourd’hui, difficile de situer la force de frappe de l’ex-entraineur de Fribourg (Allemagne).

Son bilan en 31 rencontres:

  • 15 victoires
  • 10 nuls
  • 6 défaites
  • 41 buts marqués et 29 encaissés

Pour Volker Finke, les choses n’auront pas été faciles à la tête d’un des joyaux des Camerounais: l’équipe nationale de foot du Cameroun! Régulièrement passé à la loupe et ayant atterri dans la tanière, comme dans un cheveu dans la soupe avec toutes les polémiques, les luttes de pouvoir et les changements, qui s’y opéraient, le « deutscher Trainer » a dû cesser de compter ses cheveux, qui ont begin à fall dès qu’il a posé ses pieds au Ndolèland! Il s’en ira certainement avec la confirmation de la No Milikissance du peuple camerounais, mais aussi avec enfin la joie d’avoir un peu de répit. Son meilleur détracteur Rogers (Roger Milla) doit à coup sûr se réjouir de pouvoir dream de meilleures nuits désormais!

Avec ce départ, la Fécafoot continue de faire peau neuve; espérons que ces décisions apportent du neuf au sein de la nat et que ces dirigeants nous remettent notre valeureuse et brillante équipe d’antan!

Comité éxécutif Fécafoot - Lwn Mag

Lire le communiqué officiel de la Fécafoot ici!

Cette nouvelle, qui tombe au moment où les spéculations vont bon train du côté du Tchad avec la possible nomination de Rigobert Song au poste d’entraîneur des Sao, a begin à faire spéculer nos cerveaux très fertiles de Ndoléais! Mais hélas, la Fécafoot a déjà tout organisé pour la succession temporaire de Finke-Tchoukse: son adjoint Alexandre Belinga ainsi que Bonaventure Njonkep, ont été respectivement nommés « entraîneur sélectionneur » et « entraîneur adjoint » par intérim. Ils auront la lourde tâche de conduire dans les prochains jours, les Lions indomptables vers de la double confrontation face au Niger, au 2ème tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les 13 et 17 novembre 2015.

Les pronostics sont lancés pour le choix du nouveau coach! À votre avis, de quoi avons-nous besoin? De nouveau un local ou un encore un étranger? (Est-ce vraiment la question?)

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè