Tribunal Criminel Special: Voici les charges retenues contre Mendo Ze!

mendo ze 2Très discrète sur l’affaire, l’instruction judiciaire ne veut rien laisser filtrer. Jusqu’à ce jour, ce ne sont que des bribes d’informations qui sont livrées au sujet des faits qui sont reprochés à l’ex-Directeur général de la Crtv.

Les dés sont jetés. Après plus de 10 ans, le Pr Gervais Mendo Ze est arrêté et écroué à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui. L’on se souvient pourtant que, c’est dans les années 2000 que son nom est cité dans les affaires foireuses de la République. Mais pour le cas qui nous concerne aujourd’hui, il est reproché à l’universitaire

  • les faits de détournements de deniers publics et ceux de détournements de deniers publics en coaction. Le corps total du délit s’élève selon des sources judiciaires crédibles, à 3 milliards 96 millions Fcfa.
  • En coaction, il lui est reproché d’avoir détourné la somme de 2 milliards 700 millions de Fcfa.
  • Mais personnellement, entre le 1er janvier 2004 et le 1er janvier 2005, il est reproché à l’ex directeur général de la Cameroon radio and televison (Crtv) le détournement de la somme de 875 millions de Fcfa.

Mais dans cette affaire de primes de rendement (redevances audiovisuelles), il n’est pas tout seul. Ses coaccusés, Pascal Manga et Bassahac, anciens inspecteurs des impôts et Marie Minkoulou puis Jean Paul Amang Bitchéki, tous journalistes, ont été déférés avec lui hier à la prison centrale de Kondengui pour les 03 premiers. Quant au dernier, il était encore en train d’être entendu par le corps spécialisé des officiers de police judicaire hier 13 novembre 2014 lorsque nous mettions sous presse. À chacun de ces coacusés respectivement, il est reproché le détournement de 300 millions de Fcfa, 285 millions de Fcfa et 236 millions de Fcfa. Le tout, en rapport avec l’affaire des primes de rendement.

Pour l’heure, l’enquête préliminaire suit son cours et à ce qui se dit  au Tcs, les arrestations ne sont pas encore closes.

Source: Le Messager

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè