Single | Maxtor – My Combi : Un délice auditif dédié à « nos amis »!

Maxtor - My Combi (Lwn Mag)

Comme beaucoup d’autres artistes de la scène urbaine peu connus du public, c’est avec un immense plaisir que nous sommes littéralement tombés sous le charme de Maxtor avec son titre ndolè « My Combi » ( Mon ami).

Dès la première écoute, il est difficile de résister au ndolèisme de « My Combi », tant le song est un savant cocktail artistique, qu’on déguste avec bel appétit ! « My Combi » est une combinaison très intéressante, qui véhicule un message profond, une réalité propre au commun des mortels : la double facette de ceux, que nous désignons communément, comme nos « amis ». Le song met ainsi en lumière, la difficulté à cerner et à manage ces personnalités ambiguës et mesquines, « les serpents à 2 têtes  » ! Ces amis, qui rient avec vous et n’hésitent pas à vous poignarder aussitôt que vous avez le dos tourné.

Mais la vraie ndolètisation réside dans la « manière » propre à Maxtor de dire ce qu’il pense à travers son song ! Sur un beat afropop original et très entraînant, l’artiste pose son texte sur un flow bien rythmé et très souverain. Le désormais ingrédient fétiche des songs à succès de la zik urbaine Kmer, ne manque pas non plus à l’appel : le camfranglais, la petite touche, qui fait toute la différence ! L’accent de Maxtor n’est également pas en reste. À travers son song, on comprend rapidement, que Maxtor est un Kmer , (très) fier de ses origines ! Originalité, singularité, maturité dans son art, sont des caractéristiques, qui siéent bien à cet artiste, qui nous rappelle un peu Jovi avec ce single.

Auteur de 2 précédents titres super ndolè, « Bonbon Alcoolisé » et « Owee », l’artiste managé par le label OVNI MUSIK, est au vu de l’ensemble de ses œuvres, une pépite à suivre de très près !

Ecoutez, dégustez, faites vous votre propre opinion et dites-nous en commentaires, ce que vous en pensez…

Retrouvez Maxtor sur les Réseaux sociaux via:

  • Facebook   
  • Twitter   
  • Instagram   

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè