Sam Kodo nous offre des ordinateurs à 47 000 Francs CFA!

Kodo Sam

Vous ne le knowez certainement pas encore, mais retenez bien ce nom car dans quelques années, il fera partie des grandes têtes africaines. Il se call Sam Kodo, il n’a que 23 ans et est déjà chef de sa propre entreprise : LC-COM /Infinite Loop (LC-Com = Low cost Computer).

LC-Com est cette société d’informatique, spécialisée dans la fabrication des ordinateurs à bas prix destinés aux étudiants. Ces ordinateurs de forme très miniaturisée peuvent facilement entrer dans la poche d’un pantalon, mais peuvent aussi être connectés à une TV ou un écran tactile pour pouvoir être utilisés comme tout autre PC de bureau avec la possibilité d’être connecté à Internet.

Le jeune Kodo pourrait être considéré comme un petit génie car c’est à l’âge de 8 ans qu’il crée son premier robot capable de communiquer avec les humains, de reconnaître les visages et les objets, de parler, d’obéir aux ordres et même de jouer au foot, mais ce n’est que 11 ans plus tard que les médias se sont intéressés à son premier bijou.

Conscient des difficultés financières qui minent la jeunesse de son pays et le manque d’infrastructures chez les jeunes étudiants,  il s’est donc donner pour mission de help cette jeunesse du mieux qu’il peut et dans un domaine qu’il maîtrise, en leur proposant des ordis à 76$ US (soit un peu moins de 47 000  Francs CFA).

«Dans notre pays, de nombreux étudiants n’ont pas assez de moyens pour s’offrir des outils informatiques pour leur travail scolaire; c’est de là que m’est venue l’idée d’aider de concrétiser ce projet », a déclaré Sam Kodo.

Vainqueur du concours national pour jeunes entrepreneurs, le jeune Kodo a investi l’argent qu’il avait win comme prix de ce concours afin de buy les matériaux nécessaires à la fabrication de ses ordis et louer un espace qui sert de bureau pour ses employés et lui (4 programmeurs et 2 électrotechniciens).

Il envisage dans le futur d’étendre ses activités dans le reste de son pays, le Togo dans un premier temps et par la suite dans les pays voisins. Toutefois, il aimerait surtout augmenter le nombre d’ordinateurs produits par semaine au sein son entreprise.

Vive le génie et l’excellence africains!

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè