Penaud, Nicolas Batum plie le genou et demande pardon

Aujourd’hui, il est presque certain que lorsque le petit Nicolas poussait son coup de gueule il y a quelques jours, c’était son côté frenchy qui se lâchait. 3 jours plus tard, Nico présente son mea culpa par la même voie qu’il a use pour nous wash proprement.

Il aura donc fallu 3 jours à Batum pour se rendre compte que ses mots avaient dépassé sa pensée? Après un sévère baptême de remontrances à la Kmer? 3 jours à se faire lyncher sur la toile pour se rappeler qu’il a beau avoir 50% de sang blanc, chanter la marseillaise et crier haut et fort à quel point il est fier d’être un pur produit Bleu-Blanc-Rouge, son nom, ses traits et son sang seront toujours africains? Et qui plus est Kmer! En faisant son petit caca nerveux, Batum ne savait certainement pas que ses frères Kmers ne tolèrent pas n’importe quoi. Il est de légende qu’en Afrique, s’il y a bien un peuple avec lequel il faut porter des gants, ce sont les Kmers… surtout sur la toile et surtout pas sur tout ce qui touche le pays du Ndolè, sa culture, ses valeurs et sa fierté. Petit Batum en a fait les frais et est semble t’il revenu à de meilleurs sentiments.

Des excuses assez légères pour le violent coup de gueule qu’il aura poussé. Alors, s’il n’est pas sûr que Nicolas regrette vraiment ses propos, une chose est certaine: le retour du bâton a affecté la personnalité. Batum a t’il donc été conseillé pour nous pondre un laconique message d’excuse ou a t’il été rattrapé par sa mauvaise foi et sa langue pendante, quand les internautes Kmers enragés lui ont rappelé quelques faits prouvant qu’il est un opportuniste qui aime bien surfer sur la vague la plus intéressante?

Batum s’est-il mordu les doigts quand on lui a rappelé à quel point il a été fier quand les Lions ont été pour la 5ème fois sacrés Champions d’Afrique?

Nicolas a t’il cru voir un fantôme quand on lui a comot une de ses déclarations, affirmant qu’il serait fier de défendre les couleurs du Ndolèland si on le lui proposait?

Pourquoi donc ces excuses maintenant Nicolas? Sachant qu’il avait bien le soutien quasi général de ses frères frenchies, qui approuvaient et encourageaient son langage ordurier dans son post à polémique?

De cette affaire, au moins, Batum retiendra 3 choses:

  1. Y a pas meilleur archiviste qu’internet. Attention à ce qu’on y balance.

    Une ancienne déclaration de Nicolas Batum

  2. Quand on a du sang Kmer qui coule dans les veines, il faut se respecter et surtout respecter ce privilège car les timbres sont toujours prêts pour les ndemeurs.
  3. La répartie est Kmer et le Kmer est comme la mouche sur le caca: Tu cherches tu trouves.

Pour finir, un homme qui sait reconnaître ses erreurs et demander pardon, est un grand homme. Et comme nous sommes magnanimes, nous n’allons pas te lock nos portes, mais nous allons te garder à l’œil! Alors Ndolè Peeps, excuses acceptées ou pas?

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè