Lions Indomptables: Volker Finke veut poursuivre le Cameroun en justice

Lions Indomptables: Volker Finke veut poursuivre le Cameroun en justice

Pour l’ex-sélectionneur du Cameroun, son limogeage est une rupture «abusive» de contrat.

On n’a pas fini d’entendre parler de Volker Finke. L’entraîneur allemand a été viré de la tête des Lions Indomptables le 30 octobre 2015. Mais il a tenu à revenir au Cameroun. Si durant son séjour, l’ex-sélectionneur du Cameroun a tenu à démentir la rumeur selon laquelle il serait en train de rédiger un ouvrage-testament sur le Cameroun, Finke n’a non plus fait mystère de ses intentions.

A en croire une source proche de l’homme de 67 ans,  Volker Finke envisage de «saisir un avocat pour revendiquer ses droits». Le plaignant estime que son limogeage a violé les termes du contrat qui le liait avec le Cameroun. Conclu le 22 mai 2013 pour 2 ans, ledit contrat prévoyait une tacite reconduction en cas de non dénonciation par l’une des parties trois mois avant l’expiration du premier bail.

Dans l’entourage de Finke, on soutient que le délai est passé depuis longtemps. Son contrat prenait en effet fin en mai 2015. Or ce n’est que le 30 octobre que le natif de Nienburg a été limogé.

«Le Cameroun n’a pas dénoncé le contrat trois mois avant comme cela est prévu. Finke doit être dédommagé», dit-on dans l’entourage de Finke.

Pour le moment, difficile de savoir combien pourrait réclamer l’ex-sélectionneur, qui selon des sources touchait un salaire de plus de 20 millions de Fcfa. Peu importe, le Cameroun se dit prêt à répliquer. Les responsables du Ministère des Sports et de l’Education Physique (Minsep) disent avoir respecté toutes les dispositions du contrat avec Finke et avoir payé son salaire jusqu’au 30 octobre 2015.

«Tout a été respecté dans le contrat de M. Finke. Toutefois, nous nous préparons si jamais il y a un procès», promet Manga Zambo, chef de la cellule juridique du Minsep.

Source: CIN

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè