Le Spotify camerounais a désormais un nom : STILLAC

Quand le savoir-faire des mounas du 237 se donne pour mission de valoriser la culture de chez nous, ça ne peut donner qu’un way ndolè.

Stillac (le nom même d’abord est stylé) est le nouveau bébé de celui qui vous présentait il y a quelques années déjà l’application Tori Du Kwatt.  Samuel LACMENE puisqu’il s’agit de lui, jeune Ndoléais titulaire d’un master en Computer Engineering, nourrit en lui un grand désir, celui non seulement de développer des softwares innovants pour le Ndolèland, mais surtout de faire rayonner le Vert Rouge Jaune en montrant le know-how camerounais dans le secteur des TIC.

Conscient de la richesse culturelle et surtout musicale de chez nous, et face aux difficultés auxquelles font face nos stars de la zik à faire connaitre leurs produits, Samuel et son équipe se sont donné pour mission de mettre une plateforme révolutionnaire à la disposition des artistes camerounais mais aussi des mélomanes.

Dans l’ancienne technologie vous aviez Spotify, Dans la nouvelle technologie vous avez maintenant Stillac, qui est une plateforme de streaming de musique camerounaise disponible pour le moment sur tout appareil possédant un navigateur internet (ordinateurs, smartphones, Tablettes…). Stillac permet aux mélomanes d’enjoy la zik Kmer sur une interface moderne, avec la possibilité de créer et personnaliser des playlists pour ceux qui créeront un compte, et de profiter aussi des playlists d’autres utilisateurs.

Stillac est complètement gratuit pour les utilisateurs et les artistes (ainsi que leur label), et garantit un streaming sécurisé excluant la possibilité  de télécharger, mais surtout permettant d’économiser ses datas internet.

« Stillac sera également disponible sous forme d’application Android d’ici le premier trimestre de l’année 2019 » nous promet Samuel, tout en vous invitant à faire un tour sur www.stillac.com mais aussi sur leurs différents réseaux sociaux :     

Quand c’est ndolè, il faut consommer et faire consommer!

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè