Le Rwanda interdit la vente des produits éclaircissants et s’attire les foudres des consommateurs

Le Rwanda interdit la vente des produits éclaircissants et s’attire les foudres des consommateurs

A la suite d’une doléance d’une twittos rwandaise qui déplorait l’ampleur que prenait le phénomène de Ndjansang dans le pays, le président rwandais Paul Kagame avait en novembre dernier annoncé sur Twitter une action immédiate et rapide de la part de son gouvernement afin de move tout produit éclaircissant du marché rwandais.

 

Aussitôt dit, aussitôt fait. Depuis l’entrée en vigueur de la loi interdisant la vente de tout produit destiné à changer la couleur de la peau, des boutiques et comptoirs rwandais sont surveillés à la loupe; Huiles, savons et crèmes éclaircissantes sont saisis par les autorités sans autre forme de procès. Un comportement qui vex tous les adeptes de Ndjansang sur le territoire rwandais. Beaucoup reproche au gouvernement actuel d’imposer à la population leur vision des choses et les empêche de bien se sentir dans leur peau. Une situation qui pousserait beaucoup à aller se ravitailler au marché noir.

Le Rwanda n’est pas le seul pays africain à prendre ces dispositions. Avant lui, l’Afrique du Sud, le Ghana ou encore le Kenya ont choisi de mettre en place des lois contre les produits décapants malgré la pression de diverses multinationales commercialisant ces produits.

 


Autres articles intéressants

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè