Fotso Victor offre une église à Mbalmayo, sa ville porte-bonheur

fotso_victorEn plus du temple offert à l’église catholique, le riche homme d’affaire a également offert deux écoles aux populations.

Fotso Victor est, comme le dit le dicton, revenu à ses premières amours, 68 ans après. Il a offert une chapelle à la ville de Mbalmayo, dédicacée à son ami catéchiste Augustin de regretté mémoire, qui l’a beaucoup inspiré lors de son séjour dans la ville, chef-lieu du département du Nyong et So’o (Centre). Victor Fosto a également fait don de deux écoles aux populations, notamment : l’école Catholique Saint Rosaire de Mbalmayo et l’école primaire de la Paroisse Saint Paul d’Abang, à dix kilomètres sur la route d’Ebolowa.

L’inauguration de cet important don a eu lieu le 11 avril dernier lors d’une messe d’action de grâce, en présence du ministre, Secrétaire général à la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, représentant personnel du chef de l’Etat. Y étaient également présents, les ministres Robert Nkili des Transports, Grégoire Owona du Travail et de la sécurité sociale, Henri Eyebe Ayissi du Contrôle supérieur de l’Etat, et Patrice Amba Salla des Travaux publics. Les plus hautes autorités administratives sont également venues témoigner de la réception de ce cadeau. Le Gouverneur de la région du Centre, Joseph Otto Wilson et le préfet du Département du Nyong et So’o, Emmanuel Mariel Djikdent.

Fotso Victor s’est dit heureux de revenir dans la ville de Mbalmayo, qui lui a porté bonheur au début de sa carrière, en l’accueillant dès 1947, alors qu’il n’était qu’un petit vendeur à la sauvette. Aujourd’hui milliardaire, Fotso Victor bénéficie, en guise de remerciement des autorités de la ville, d’une avenue baptisée «Avenue Fotso Victor».

En remettant les clés de l’église à Mgr Adalbert Ndzana, évêque du diocèse de Mbalmayo, Mgr Piero Pioppo, célébrant principal de la messe de circonstance, a souhaité que la chapelle St Augustin soit une «maison où sera répandue la parole de Dieu de génération en génération».

Source: CIN

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè