Eneo est à vendre!

Eneo est à vendre!

Bon pour begin, remettons les choses en contexte selon les divas du magazine Jeune Afrique Business Plus:

  • Le Britannique Actis est actuellement l’actionnaire majoritaire chez Eneo (Energy of Cameroon). Avec 56% des parts, le gars beat son partenaire, l’Etat Camerounais.
  • Avec 44% du business qui assombrit sans pitié le Mboa, l’Etat du Cameroun ne fait pas forcément bon ménage avec son combi anglais.
  • En plus de lep la politique s’ingérer tout le temps dans leur biz commun, L’Etat a tchop les dos de son poto Actis et ne réussit pas à back ça de from. Au contraire, le deal commence à noumba la frappe.
  • Actis semble enfin avoir compris qu’ils sont dans le turfu et qu’il faut run le ndem avant que ça ne les dépasse. Donc now les gars falla activement un mougou volontaire pour lui filer le bébé.

A l’heure d’aujourd’hui, Actis préfère lep sa part du gâteau à quelqu’un d’autre avec la mbass dette de plus de 100 milliards de FCFA selon le magazine éco Jeune Afrique Business Plus!
Ce qui wanda le plus dans cette story, c’est que l’actionnaire britannique a boxé casse-tête en fin d’année dernière pour keep sa place chez Eneo jusqu’en 2031. Maybe les gars avaient encore l’espoir de vivre le miracle de se voir back leurs dos… mais hélas finalement eux-mêmes ont décidé de stopper net cette course à la Tom & Jerry.

Maintenant, en plus d’avoir fait chiba leurs chances de récupérer leur cash (Qui est bête?), les gars vont maintenant devoir niang leurs parts au rabais car il paraît que le Kmer et son fournisseur d’obscurité… euh d’électricité sont perçus comme un investissement à risque.

En gros, nous ne sommes pas prêts de comot de l’obscurité tout simplement. Eneo est à buy, qui veut (peut prendre hein)?

——————–

Autres articles intéressants sur « Eneo« 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè