Ecobank souhaite renforcer les capacités des PME camerounaises

Ecobank souhaite renforcer les capacités des PME camerounaises

La banque vient de lancer un réseau baptisé «Ecobank SME Club», destiné à soutenir les petites et moyennes entreprises.

Suivant les pas des autres filiales en Afrique, Ecobank Cameroun vient de lancer « Ecobank SME Club », un forum à travers lequel l’entreprise souhaite renforcer les capacités des PME camerounaises. Avec cette initiative, la banque panafricaine dit vouloir accompagner le développement des Petites et moyennes entreprises (Pme) camerounaises. « On prend conscience, comme les autorités d’ailleurs, de l’importance des PME dans le tissu économique », a indiqué à la presse, Moustapha Fall, Administrateur Directeur Général de l’institution bancaire à l’issue de la réunion de présentation de cette innovation. A en croire Nicholas Achiri Asangwe, Administrateur Directeur du Domestic Bank à Ecobank Cameroun, «l’idée est de donner de l’importance aux PME en les réunissant au sein d’un club, bien sûr avec certains critères », a-t-il ajouté. L’on apprend par ailleurs que tous les secteurs d’activités sont concernés par cette plateforme dont les membres bénéficieront des avantages certains lors de leurs opérations au sein de la banque.

« La PME gagne dans la mesure où elle pourra facilement avoir accès aux financements, à des taux préférentiels. Elle aura un réseau d’autres PME des autres 36 pays où Ecobank est présente. A travers des formations, elles auront des informations sur les secteurs économiques rentables. On va les réunir une fois par an dans un pays au choix, elles auront les informations pour la bonne marche d’une PME», explique Nicholas Achiri.

Mais pour y avoir accès, il faut satisfaire à un certain nombre de critères.

  • Le premier consiste à être déjà client de la banque.
  • La Petite et moyenne entreprise intéressée doit également mener une activité générant un chiffre d’affaires conséquent, soit un minimum de mouvements confiés annuel de 500 millions de Francs Cfa à Ecobank.
  • D’autres critères concernent le niveau de création d’emplois, le niveau de pénétration dans les zones rurales et le niveau de contribution au développement économique.

Les membres de ce club des PME, selon leurs performances économiques et financières, seront divisés en trois catégories que sont : Diamond, Gold et Silver. Les échanges qui ont eu lieu entre les dirigeants d’Ecobank Cameroun et les responsables des Pme déjà cooptées ont permis à ces derniers de mieux cerner ce concept qu’ils espèrent bénéfique pour leurs structures.

« C’est toujours une bonne chose qu’une banque réunisse ses clients et essaye de créer quelque chose de nouveau qui puisse apporter un plus à la clientèle. Il y a eu beaucoup de questions au cours de cette rencontre et j’espère qu’Ecobank en tiendra compte pour améliorer le niveau de service à sa clientèle », s’est exprimé Nde Christopher, membre de la direction d’une entreprise basée dans la ville de Bamenda.

Ecobank Cameroun, arrivée dans le paysage bancaire camerounais en 2001 détient aujourd’hui le 3ème réseau dans ce secteur avec 36 agences et petites agences à travers le pays. Elle a été désignée une fois de plus meilleure banque du Cameroun en 2014 par « The Banker », un magazine bancaire du Groupe Financial Times.

Source: CIN

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè