Douala | Les ancêtres Sawas boudent l’arrivée d’Aliko Dangote! (Images)

Douala | Les ancêtres Sawas boudent l’arrivée d’Aliko Dangote! (Images)

C’est la seule raison logique susceptible d’expliquer le ndem XXL, qu’a connu la cérémonie d’inauguration de la Dangote Ciment Plant, nouvellement arrivée sur le marché de la cimenterie Kmer. Dangote Ciment Cameroun, une des nombreuses entreprises du milliardaire africain Aliko Dangote, est venu tcha quelques parts de marché que  Cimencam du groupe français Lafarge et le marocain CIMAF s’étaient soigneusement partagées pendant de longues années.

L’arrivée de ce 3ème élément, censée être une aubaine pour les consommateurs locaux, s’est pourtant heurtée aux réticences du peuple Sawa. Il faut noter que Pa’a Dangote a choisi un lieu, auquel le peuple Sawa était très attaché. Site de célébration du festival culturel du Ngondo, les Chefs Sawa auraient dit niet lorsqu’ils ont ya dans les back back, ce que deviendrait ce lieu sacré. Sans l’intervention du Nkunkunma en personne via son Chef de cabinet, les Chefs Sawa étaient déjà prêt à tcham sur le champ avec les représentants du milliardaire nigérian.

Il semblerait néanmoins que les mots du vieux Lion aient juste suffi à apaiser le cœur des gardiens de la tradition Sawa, sans pour autant y enlever la rage.

Dangote7Annoncée depuis des semaines, l’inauguration de la Dangote Ciment Plant sur les terres du peuple des eaux a été marquée par la présence  d’Aliko Dangote, du Premier Ministre Philemon Yang, de plusieurs hautes personnalités et représentations camerounaises et nigérianes, mais aussi et surtout des ancêtres Sawa, présents sous la forme de leur élément de prédilection: l’eau. C’est dans une salle inondée de tous les côtés, eau jusqu’aux chevilles, que les hautes autorités Kmers et dualas ont souhaité la bienvenue au magnat nigérian et à sa troupe, offrant ainsi au public, un spectacle hautement désolant. Les employés de l’usine de cimenterie, ont d’ailleurs dû ramener des bottes aux invités afin qu’ils puissent tenir quelques heures.

Dangote1

  • Quelle idée d’ailleurs d’organiser une telle cérémonie à l’air libre en pleine saison pluvieuse?
  • Quelle idée de ne pas consulter les prévisions météorologiques à la veille d’un événement d’une certaine importance économique et dans une certaine mesure, diplomatique?
  • Quelle idée de ne pas prévoir tout simplement une alternative adéquate à ce genre de situation?

La seule réponse légitime à toutes ces interrogations est que, cette affaire n’est pas simple! On ne peut que y voir la main des ancêtres Sawa, qui ont certainement répondu présents à la suite des incantations  des Chefs dualas, dont l’autorité a été bafouée par l’argent de tonton Aliko.

Que ce soit l’oeuvre des chefs Sawa ou une nouvelle fois la preuve du manque de professionnalisme des organisateurs de cet évènement, les images qu’on retiendra de cette inauguration seront accrochées dans le musée des plus gros ndems Kmers!

 Résumé en images… (Clicker sur les images pour les agrandir)

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè