Un camp d’entrainement de Boko Haram découvert à l’Extrême-Nord du Cameroun. On y formait des enfants à la technique d’égorgement des êtres humains !

Un camp d’entrainement de Boko Haram découvert à l’Extrême-Nord du Cameroun. On y formait des enfants à la technique d’égorgement des êtres humains !

La secte Boko Haram n’est plus basée uniquement au Nigeria d’où elle partait pour commettre des actes terroristes dans les pays limitrophes. Désormais, cette secte islamiste a une base au Cameroun. La preuve vient d’être donnée à ceux qui en doutaient encore.

Samedi 20 Décembre 2014, les forces militaires camerounaises ont découvert un important camp d’entrainement de Boko Haram sur le territoire camerounais. A en croire des sources très proches de l’Armée camerounaise, les installations de ce centre de formation se trouvaient dans la localité de Guirvidik, dans le département de Mayo-Danay, Région de l’Extrême-Nord. «Le camp comptait près de 100 enfants dont les âges vont de 7 à 15 ans. Ils étaient « encadrés » par 45 instructeurs» fait savoir le journaliste Polycarpe Essomba, correspondant au Cameroun de Radio France Internationale (RFI).

Les adolescents et leurs instructeurs sont en exploitation à Maroua, dans les locaux de la légion de gendarmerie de l’Extrême-Nord.  Pendant cette opération, les autorités camerounaises sont tombées sur des éléments qui trahissent un certain cynisme des instructeurs. «Des images ont été saisies sur le téléphone portable des formateurs où ils sont vus en train d’égorger des personnes» précise Guibaï Gatama, Directeur de publication du quotidien L’œil du Sahel, qui ajoute que «Le Mayo Danay était considéré jusqu’ici comme l’un des départements les plus calmes de l’Extrême-Nord».

Depuis un an, le Cameroun est en guerre contre Boko Haram, une secte islamiste d’origine Nigériane. Cette guerre, selon des sources non officielles, a déjà causé la mort d’environ 2500 personnes.

Source: CIN

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè