Ségolène Royal à Bangangté: Visite sociale ou « Parti » pris?

Ségolène Royal à Bangangté: Visite sociale ou « Parti » pris?

Alors qu’elle était en visite dans la ville de Bangangté pour le lancement d’un projet d’approvisionnement des maternités en énergie solaire, l’ex candidate à la présidentielle française est accusée par les Ndoléais de soutenir le parti au pouvoir.

En effet, Ségolène Royale, présidente de la fondation ‘’Désirs d’avenir pour la planète’’ (D.A Planète),  camait au Ndolèland pour launch un projet dénommé : ‘’Sécurité des femmes et filles par l’équipement en énergie solaire des maternités’’.

Le nouveau projet, destiné à 10 communes camerounaises gérées par des femmes maires réunies au sein du Réseau des Femmes Élues Locales d’Afrique, antenne du Cameroun (REFELA-Cam), présidé par Célestine Ketcha Courtès, vise à gui la possibilité aux femmes enceintes d’accoucher sans pb en assurant l’éclairage et la conservation des médicaments de manière pérenne dans les centres de santé bénéficiaires. Le but étant ici de combattre cette sombre réalité énoncée par la maire de Bangangté Célestine Ketcha Courtès : «Un enfant qui voit le jour dans l’obscurité parce que le centre de santé n’est pas éclairé est un enfant qui engage sa vie dans des conditions particulières».

Cependant, au Ndolèland, les Ndoléais sont attentifs à tout. Et le détail qui vient ndem le bien fondé de cette visite est une photo inédite sur laquelle l’on peut see Ségolène Royale tenir un pagne du parti des flammes et où la photo du père de la nation est mise en évidence; cette dernière en mode 44 dents ++ avec Celestine Ketcha Courtes.

Et si sur cette photo ces deux personnes sont en train de lap, ce n’est pas le cas des Ndoléais qui ont vivement réagi sur la toile. L’on a pu noter plusieurs réactions. Carlos Ngoualem, conseiller municipal d’un parti d’opposition a write : « Ségolène Royale, qu’est-ce qui n’a pas marché ? » tandis que le journaliste de Médiafrique Radio, Armand Rodolphe Djaleu, pense que : « Voilà le choix de Paris ». En résumé, Mme Ségolène est accusée de soutenir la candidature de notre candidat naturel. Quelqu’un bòrong son abracor, c’est vous que ça serre? En tout cas, nous on wait le 7 octobre 2018 que sauf, c’est sûr, les urnes ne nous trahiront pas.

Toutefois, il faut avouer que nous les Ndoléais, aimons cut les raccourcis et nous détourner des sujets. Retenons donc juste que d’après la bienfaitrice française, l’implémentation de ce projet devrait commencer avant la fin de l’année en cours. Et nous pouvons dormir sur nos deux oreilles car pendant qu’elle était encore ministre française de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationale sur le climat (2014-2017), Ségolène Royale avait tchòko un financement de 500 000 euros pour le compte du projet ‘’Femmes et énergie durable : appui au Réseau des femmes élues locales, maires du Cameroun’’, projet en cours de réalisation.

——————-

Autres articles intéressants sur « Bangangté »

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè