Le footballeur Asamoah Gyan ne serait pas le père de ses 3 munas!

La star du Ndamba ghanéen vient de se rendre compte que la célébrité et le compte bancaire plein à craquer n’assurent malheureusement pas la fidélité d’une femme.

Selon le magazine Coupsfrancs, Asamoah Gyan aurait découvert que sa femme avec qui il « aurait » 3 munas, serait toujours mariée avec un autre joe vivant en Italie et avec lequel elle aurait continué à faire des parties de jambes en l’air.

Toujours selon Coupsfrancs, un journaliste de la radio Nhyira, bien introduit dans le divers, aurait révélé que quelques années plus tôt, lorsque les choses ne marchaient plus dans son foyer, Gifty la femme d’Asamoah avait quitté l’Italie pour s’installer au Ghana où elle a changé de nom, avant de rencontrer le footballeur qui l’épousera très rapidement.

Ce n’est que très récemment que Gyan aurait eu connaissance du vrai passé de sa femme et de son premier mari. A la suite, il aurait très rapidement remarqué une forte ressemblance entre celui-ci et ses enfants.

Le doute et les questionnements sont aussitôt sur la table des discussions dans le couple Gyan. Gifty est accusée d’infidélité et pour preuve, le footballeur brandit l’argument de la ressemblance entre ses enfants et le first mari de celle-ci. Un test ADN est donc demandé afin de certifier qu’il n’est pas le papa de ces munas, et une procédure de divorce est dans la même foulée entamée auprès d’un tribunal à Accra.

À la demande de la jeune femme accusée d’avoir play sur deux terrains, le tribunal rejette la demande de divorce. L’avocat du footballeur aurait immédiatement fait appel puisque Asamoah  attendrait la fin de ce procès pour se marier avec une riche femme d’affaires ghanéenne du nom de Nina Atala.

Derrière cette affaire, il y aurait une ntcham pour le rond. Pour l’épouse, Gyan Assamoah voudrait la quitter pour une autre. Mais pour l’international ghanéen, son épouse voudrait l’éliminer pour profiter de ses biens. Gyan Assamoah dispose de nombreuses sources d’argent à travers divers investissements dans son pays.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè