Le destin de la petite orpheline camerounaise Grâce Esther divise la toile

Le destin de la petite orpheline camerounaise Grâce Esther divise la toile

La visite de l’association LE DIVAN à l‘orphelinat « REFUGE MEINRAD HEBGA » aurait pu être une visite banale comme en font certains Camerounais désireux de use de leur time et leurs moyens pour mettre un peu de soleil dans la vie des orphelins.

Sauf que cette fois, la petite Grâce Esther a décidé de taper la pose avec ses bons samaritains du jour. Ceux-ci ont partagé sur le net ces moments de joie attirant l‘attention sur l’orpheline sourde-muette qui fait quasi tâche dans le décor: teint clair, visage parsemé de tâches de rousseur et yeux bleus, Grâce Esther a tout de suite subjugué la toile.

Celle qui, sans aucun doute, détone parmi ses frères et sœurs de l’orphelinat, a tout de suite rappelé à beaucoup le destin de célèbres mannequins tel que Winnie Harlow ou Diandra Forrest, deux top models qui ont réussi à se faire un chemin dans le monde difficile de la mode malgré leur singularité physique.

Très vite, la page mode afropolitaine FASHIZBLACK a relayé la photo de Grâce Esther dans l’espoir que celle-ci puisse taper dans l’œil de certains stylistes à la recherche d’égérie hors normes ou mieux encore d’agences de mannequins. Cette initiative louable s’est malheureusement vu violemment critiquer par une catégorie de personnes qui jugeait que l’action pouvait se transformer en cauchemar pour la jeune orpheline tant l’univers du mannequinat est rempli de personnes mal intentionnées.

« Qui vous a dit que cette petite veut être mannequin? »  « Qui vous a dit que cette petite n’est pas satisfaite de son statut actuel? » « Contentez vous de trouver les fonds pour aider l’orphelinat et laissez la petite tranquille« , « Priorité à l’éducation et non au mannequinat « .

Ces phrases revenaient très régulièrement dans les discussions engendrées par ce geste. D’autres sont allés jusqu’à juger l’acte de discriminatoire envers les autres orphelins. Bien que toutes ces questions restent légitimes, le caractère radical des propos était à déplorer. Peu de ces personnes ont envisagé l’éventualité qu’une carrière de mannequin n’était pas forcément un frein à l’éducation de la jeune fille, bien au contraire. Son éventuel perçage dans le monde de la mode pourrait être une source de revenus conséquents pour la petite fille et par ricochet pour son orphelinat.

Quant à la discrimination énoncée, l’hypocrisie derrière les propos est à dénoncer fermement. Oui la toile est tombée amoureuse des magnifiques yeux bleus et des tâches de rousseur de la jolie Grâce Esther, mais il est fort à parier que ces traits de caractère sont source d’handicap quotidien pour la jeune fille, tant nous africains avons tendance à voir des singularités physiques chez d’autres personnes comme une malédiction. Quelle est la probabilité que Grâce Esther, orpheline africaine au teint clair, yeux bleus, sourde et muette ait une véritable chance dans la vie dans notre contexte socio-culturel? Quelle est la probabilité que la même Grâce Esther ait une réelle chance dans le monde d’extrêmes qu’est celui de la mode? Ce monde qui ne te donne qu’une chance que lorsque tu corresponds aux standards de la branche ou lorsque tu ne corresponds pas aux standards de la société ? La solidarité des africains pour faire changer le destin de la petite orpheline est à saluer et à encourager.

Une fois de plus, une éventuelle carrière de mannequin pour Grâce Esther ne serait pas un handicap à son éducation et vice versa, la seule chose à espérer c’est que l’avenir prometteur de la petite fille soit remise entre les mains d’une personne avec une morale impeccable qui saura protéger et guider l’orpheline.

Pour les personnes désirant apporter un soutien moral ou financier à l’orphelinat REFUGE MEINRAD HEBGA peuvent contacter les numéros suivants: +237690042930+237695339287 ou envoyer un mail à mm.meinradhebga@gmail.com

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè