Event | Canal d’Or 2015 : Le Review

Event | Canal d’Or 2015 : Le Review

Hier 28 février 2015, le Palais des Congrès de Yaoundé accueillait la 10ème édition des Canal d’Or pour le plus grand bonheur des amoureux de la culture camerounaise.

Après une année blanche, le comité d’organisation a décidé, pour cette nouvelle édition, de sortir l’artillerie lourde. C’était juste du venez voir et allez congosser! Prévue initialement pour 18h, les Canal d’or ont begin avec une heure et demie de retard. Pendant que certains diront premier couac, d’autres s’étonneront de cette « Ponctualité Camerounaise » qu’on a connu bien pire.

10456828_893774610686918_830105756274649269_n

Soflane et Laura Dave

La cérémonie a donc begin sous la direction de la célèbre égérie des produits amincissants 3Z/H, l’animatrice Soflane et de son co-animateur Louis Roger Nouatcheu,  qui en guise de mini-interview, donnaient l’occasion aux différents sponsors de rentabiliser les dos qu’ils ont comot pour parrainer la soirée. Ainsi, parallèlement à l’arrivée des invités sur le tapis rouge, les Sponsors de l’event tels que Biopharma, Camlait, et Mutzig entre autres, sont passés tour à tour  au micro des présentateurs au grand dam de ceux qui sont allés nang à 13h pour se lever à 18 h pour critiquer les tenues des invités. Ce timing est le premier véritable fail de la soirée si on considère à quel point l’arrivée des invités sur le tapis rouge est une étape importante de l’évènement. Ce décalage s’explique par le fait que  les présentateurs phares de la cérémonie, j’ai nommé: Laura Dave et Jason Black, qui étaient supposés accueillir les invités, tenaient aussi à faire leur entrée triomphale sur le tapis rouge. Entrée d’ailleurs réussie! Dans une magnifique robe jaune et un costume élégant, Laura Dave et Jason black sont apparus radieux sous les applaudissements de la foule. Dans un duo très incohérent, où à maintes reprises on a eu l’impression que les deux présentateurs devaient tcham sils n’avaient pas peur de froisser leurs vêtements, Laura Dave et Jason Black ont pris le relais pour accueillir les artistes invités. A partir de ce moment, on a pu enfin se concentrer sur les habits et accoutrements de nos artistes. Lady Ponce ou encore Kareyce Fotso nous ont fait une belle démonstration d’élégance tandis que Soukous Makoul, Mani Bella et ses énormes lunettes-mouche ou encore Coco Argentée et sa coiffure, nous ont laissés très perplexes: soit ils sont des avant-gardistes de la mode, soit nous sommes derrière comme les lass!

Mais l’énorme surprise de la soirée est et restera l’arrivée de Ma’a Chantou, la First lady, la mère Nkunkunma, qui a fait son apparition après l’arrivée du Ministre le la Communication, Issa Tchiroma. Oui oui elle a lep le Père Nkunkuma à la piol pour honorer l’invitation de Ma’a Chatue, qui a réussi le tour de force de l’avoir à sa cérémonie. Et d’ailleurs elle n’est pas came seule. On a aussi aperçu dans sa délégation l’un de ses jumeaux. Ainsi, les festivités pouvaient begin sans la présence de la Ministre de la Culture, Ama Tutu Muna. Absence d’ailleurs très remarquée à cette cérémonie, qui met la culture camerounaise en avant et qu’on call au Kwat les « Grammy Awards Kmer ».

La cérémonie a donc finalement commencé aux alentours de 22h sur une superbe ouverture de la chorégraphe Zé Christiane Krislady et sa troupe, qui a offert au public et aux téléspectateurs un medley culturel chorégraphique époustouflant. Ensuite  Tchop Tchop, Pierre Pascal, Joyce Fotso et Kelly White ont repris les commandes de l’event à Laura Dave et Jason Black. C’est sûr d’ailleurs qu’entre ces deux-là, ça a dû prendre feu en coulisses! Mention spéciale à Kelly White qui était juste Whaouhh dans sa robe et qui à nos yeux, était la mieux habillée de la soirée.

Le très talentueux et vétéran de la musique camerounaise Sallè John a ouvert la voie à d’autres artistes qui étaient invités à se produire sur scène. Ainsi, on a pu assister entre autres, aux prestations musicales en « playback » d’Ange Ebogo, des Featurist, Coco Argentée, Daphné ou encore Mani Bella qui a réussi à faire tourner la tête à Ma’a Chantou. La prestation ou plutôt, pour être exact,  « l’après-prestation » de Marole Tchamba, la princesse Bangoulap n’est quant à elle, pas passée inaperçue! Cette dernière, interrogée sur son impression par rapport aux Canal d’Or, a tenu à la fin de son Attalaku de l’event, à préciser qu’elle était, il y a encore trois jours seulement, aux states et qu’elle remercie les américains! Allez savoir pourquoi!?! Même la Reine Mère semblait wanda, en tout cas c’est la seule explication que nous avons trouvée pour expliquer son petit rire suite à ces propos.

kelly whit

Le baiser de Pascal Pierre et Kelly White (Screenshot amateur)

D’ailleurs le 1ère dame Kmer contrairement aux autres invités, semblait bien moins ennuyée par la soirée, que les animateurs s’efforçaient tant bien que mal de rendre intéressante. On se souviendra longtemps par exemple de la magnifique demande en mariage de Pierre Pascal à sa co-animatrice Kelly White, qui a réveillé tout le monde… seul ombre au tableau la demande était fake! Mais belle idée d’entertainment! Dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’actions dans le genre, qui auraient contribué à capter l’attention du public jusqu’au bout. On a du se contenter du suspens de la remise de trophées pour ne pas résister aux appels de balles du lit.

Ainsi, à côté de reconnaissances, telle que celle du comédien, Martin Poulibe ou encore l’humoriste Moustik Charismatik, la très plébiscitée série « Cercle vicieux« , on a pu assister à une nouvelle consécration pour Stanley Enow, qui avec deux Canal D’or reste le grand vainqueur de la soirée. Mani Bella, Coco Argentée, Mabelle Zang, Hervé NguéboPrince de Jésus, Michael Kiessou ou encore les X-Maleya (qui ont dédié leur prix à nos soldats au front contre BH) ne sont pas rentrés bredouilles. On note également que Ma’a Chantou, nominée seule dans sa catégorie, a win l’award du « Meilleur Mécène ». Un des grands moments de cette cérémonie sera également la reconnaissance du travail de la légende Eko Roosevelt, qui comme Soukous Makoul, Alaji Touré et Barthélémy Toguo a reçu des prix spéciaux . On n’oubliera pas de mentionner comme autre temps fort de la soirée,le flashback sur Mama Foning qui a fait couler une larme à la Première Dame.

Remise du trophée à Ma’a Chan

1908302_929022753799029_7433122751118395943_n1926905_929022757132362_2049196319361505929_n

Avec cette édition des Canal d’or, Canal 2 International a encore montré sa force de frappe. Malgré le playback des artistes qui était la grosse déception de la soirée et des problèmes techniques essentiellement liés au son, un public très amorphe et le décor, l’organisation de cet évènement comparée aux autres éditions reste la meilleure! Cette cérémonie qui jusqu’à présent reste unique dans son genre au Cameroun a su s’imposer comme un évènement indispensable pour la reconnaissance du travail abattu par nos artistes sur le plan national et peut-être sur le plan international qui sait? En tout cas, Canal 2 nous a donné rendez-vous dans 2 ans, éventuellement dans un autre pays. Just Wait and See!

Une fois de plus, félicitations à tous les artistes nominés et aux vainqueurs. Il faut juste éviter de dormir sur vos lauriers. Comme le père Talla André Marie a dit à l’adresse des artistes: « Faites des carrières et pas des titres« . A bon entendeur salut!

Récapitulatif des diverses récompenses

Meilleure Artiste féminin
Coco Argentée 
Meilleur Artiste masculin
X Maleya 
Meilleure artiste folklorique
Mabelle Zang 
Meilleur Artiste Urbain
Stanley Enow 
Meilleur artiste Gospel
Prince de Jésus 
 Meilleur artiste World Music
Hervé Nguébo
 Meilleure chanson populaire
« Pala Pala » Manie Bella
Meilleur Vidéogramme
NS Pictures pour « Tourner les reins » de Michael Kiessou
Révélation Musicale
Stanley Enow
Révélation Afrique Centrale
Trésor Mvoula
Meilleur Artiste Afrique Centrale
Roga Roga
Meilleur Artiste Africain
Flavour
Meilleur comédien
Martin Poulibé
Meilleure comédienne
Kwédi dans « Cercle Vicieux »
Meilleure série TV
« Cercle vicieux » d‘Ebenezer Kepombia
Meilleur humoriste
Moustik Le Charismatique
Prix spéciaux du Jury Soukous Makoul, Alaji Touré, Eko Roosevelt, Barthélémy Toguo Prix spécial Mécène
Chantal Biya

 

Quelques clichés perdus de la soirée…

Partager cet article :

un commentaire

  1. coupon FragranceNet
    23 mai 2017 at 16 04 27 05275 Répondre

    Excellent website you have here but I was curious about if you knew of any community forums that cover the same topics discussed here? I’d really love to be a part of community where I can get advice from other knowledgeable individuals that share the same interest. If you have any suggestions, please let me know. Kudos!

Laisser un commentaire

Autres Articles Ndolè